Nova Gorica Turizem Office de tourisme – Association touristique de Nova Gorica +386 5 330 46 00

Première guerre mondiale

Škabriejl (646 m), Skalnica – Sveta Gora (681 m) et Subotin (609 m) constituent une triple montagne qui s’élève au-dessus de Nova Gorica. Elle n’est pas inscrite dans l’histoire de l’alpinisme mais des milliers de personnes sont mortes pour aller conquérir ces sommets. Le 23 mai 1915, après la déclaration de guerre de l'Italie aux Austro-Hongrois, ces derniers se sont retirés de la frontière en plaine pour raffermir leur position sur les sommets qui s'élèvent au-dessus de la rivière Soča – ce fut le commencement du Front de Soča (Soška fronta), au cours duquel onze batailles ont été initiées par les Italiens, et la douzième par les unités alliées des armées austro-hongroises et allemandes lors d’une attaque qui eut lieu près de Kobarid. Plusieurs pistes cyclables mènent à ces sommets qui sont aujourd'hui des points d'excursion très populaires. Certaines sont tracées sur d’anciens fossés et à travers des cavernes, c’est la raison pour laquelle des équipements appropriés sont recommandés (casque, lampe frontale, y compris des chaussures de montagnes).

Škabrijel est le sommet le plus proche de Nova Gorica. L’ascension du col de Vratca (403 m) se fait partiellement sur le fossé de ravitaillement où nous accueille un livre sculpté dans la roche, œuvre d’un soldat inconnu. Au sommet, un monument commémoratif dédié à tous ceux qui sont morts sur cette montagne et une tour avec un beau point de vue ont été érigés.  La pire situation fut à Škabrijel lors de la 11ième bataille (17 août – 15 septembre 1917) avec un chiffre record de pièces d’artillerie crachant le feu vers le sommet de la montagne. Ces bombardements continus furent suivis des attaques des troupes d'assaut. Mais toutes ces attaques ont été vaines. Quant aux défenseurs, parmi lesquels les soldats du 87ième régiment d’infanterie (de Celje) se distinguèrent le plus, les historiens de guerre ont écrit qu’ils avaient mené avec succès la bataille la plus cruelle jamais soutenue par une troupe autrichienne quelconque.

Toute la région de Sabotina est proclamée Parc frontalier de la paix. L'ascension à Sabotin est peut-être la plus belle en raison de la diversité de la flore et de la faune ainsi que des vues riches et des pentes escarpées qui se dressent au-dessus du canyon de Soča. C'est le point de rencontre entre les Alpes, le Karst dinarique et la Méditerranée. En fin de semaine, des pièces d’exposition de la première et de la deuxième guerre mondiale ainsi que de la guerre de l’indépendance slovène sont exposés sur l’aire de service alpestre et dans la maison des vétérans (ancienne maison des gardes frontière de l’armée yougoslave), où des repas sont également proposés. La description la plus détaillée est celle de la 6ième bataille fatale de Subotin (du 6 au 17 août 1916), lorsque les soldats italiens ont traversé les anneaux de défense austro-hongrois et ont conquis le sommet.

Sveta Gora, autrefois appelée Skalnica, est surtout un itinéraire de pèlerinage, mais c’est également un point élargi de la transversale alpestre slovène. La basilique de l’ascension de la Vierge Marie est construite à l’endroit où la Vierge Marie est apparue en 1539 à la bergère Urška Ferligoj, l’Enfant Jésus dans ses bras. L’église actuelle est au minimum la quatrième à cet endroit, construite dans un style néo-baroque dans les années 1924-1928 selon les projets de Silvan Barich (en italien Baresi, 1884-1958), originaire de Podgrad en Istrie.

À Solka, il y a un petit musée privé de la 2ième guerre mondiale aménagé par Rok et Jordan Boltar. De nombreux habitants ont dans le passé collecté des restes d'armes afin de les vendre comme déchets, mais aujourd'hui il s'agit surtout d'une passion de collectionneur. De nombreux cimetières militaires, des monuments, des musées en plein air, des musées, des collections privées, des forteresses, des ossuaires, des églises et des chapelles, d’autres restes et des souvenirs de descendants, qui font état de la 1ière guerre mondiale, sont présents dans l’espace élargi de l’ouest de la Slovénie et sur le territoire italien limitrophe.   


Buffet et musée de Sabotin

Bogdan Potokar

mobile : +386 40 253 234



www.sabotin-parkmiru.si  
           


Musée de la guerre de Solkan – collection privée


Rok et Jordan Boltar

Soška cesta 31, 5250 Solkan

Téléphone : +386 5 300 55 43

Mobile : +386 40 437 476 Rok et 40 649 486 Jordan


http://vojni-muzej-solkan.com
 


Association « Soška fronta » Nova Gorica

Ulica Nikole Tesle 19, 5290 Šempeter pri Gorici



www.drustvo-soskafronta.si   


Informations sur toute la région

Établissement « Fundacija Poti miru v Posočju »

Gregorčičeva 8, 5222 Kobarid

Téléphone : +386 5 38 90 167



www.potmiru.si

ar©tur